Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 10:47

 

Parc parmi la pierre et le béton délimité par des maisons et de ce lieu d'histoire . Je descends par le biais de l'école. Silence parmi la faune offre une végétation parsemée de couleurs. Deux possibilités de chemins viennent à moi gauche ou droite ? Je prends la droite, ici en touffe tel un hérisson et aligné comme une armée. Parterre d'une civilisation vert épinard , qui combat contre un ennemi d'un vert anis à un vert bouteille qui se moque de votre propre apparence ici civilisation feuillue rime avec abondance . Ce passage n'est convoité que par les élèves et les professeurs des beaux art comme la traversé du désert elle est peu fréquenté. Je passe de la vie à la mort après quelque pas j'arrive à la portée d'un banc cruelle est la vie de l'arbre qui a servi à le constituer. Encore plus loin encore deux possibilités la droite marque la fin du parc viennent le mur de pierre parfois apparentes et des grilles sur la gauche. Je continue sur l'autre chemin, un petit parc de jeux à été crée autour de grands hommes du jaune moutarde au vert tilleul puis derrière j'entrevoie des buissons de différentes tailles parfois fleuris couleur lilas. J'emprunte le chemins le plus utilisé il traverse le parc. Je m'intéresse au milieu du parc , et exploite le panorama . Je m'extasie devant le spectacle du thé vert de la pelouse. En continuant, je m'aperçois que sur ma droite l'automne gagne du terrain peu à peu. Le feuillage vert mousse très dense se meure et devient carmin puis pierre de ciel. La mort se sent venir, nos grands hommes perdent leurs feuilles. Ils se dénudent avec discrétion jour après jours, charmant nos yeux devant le bal des feuilles voltigeuses. Un tourbillon de couleurs froides s'offre à nous. Le soleil timide ne semble pas vouloir s'introduire dans ce lieu de recueillement. Des familles de végétations se sont crées sous les arbres et tel un mère celui-ci les couve en son sein protégeant ainsi cette progéniture d'adoption. Sur la droite d'autres morts pour le confort de l'homme le chemin continue me voilà bientôt sur la rue, mon odorat s'éveille un odeur de sucrée émane du restaurant à droite. Voilà je passe les grilles du jardin, je suis maintenant dehors le gris de la pierre et du béton envahie mon chant de vision. Le bruit des quelques oiseaux laissent place aux moteurs des voitures empruntant la rue. Adieu, toi petit lieu de verdure....

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nailartpassion - dans Mes textes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de nailartpassion
  • Le blog de nailartpassion
  • : Mon intention est de me faire plaisir dans ma nouvelle passion qui est le Nail Art à travers ce site.
  • Contact

Giveways / Concours

Partenariats

 

 

http://www.nailangel.fr/banniere/nailangel125x125px.gif

 

Animation-Emnails-Yoko-200px-3.gif

 

nailissima.jpg

pb.jpg

pna.jpglm.jpg